Rechercher
  • jeremybaillet

Direction Rocroy

Dans cette recherche d'information en lien avec Jeanne d'Arc, je suis mon intuition en cette journée du 3 juin. Celle-ci m'indique le village fortifié de Rocroy dans les Ardennes.


Arrivé quasiment aux portes de ce village, mon regard se sent attiré par deux femmes qui font leur jogging. Parmi ces deux femmes, une porte un T-shirt bleu turquoise ample, avec une croix chrétienne et le nom au dessus floqué Marie.

Cela m'a semblé bizarre qu'une croix soit floqué sur un T-shirt.

Je me dis : Les Synchronicité commencent, je suis au bon endroit au bon moment.


Je me gare, et je vais au coeur de Rocroy à pied. 10 rues partent du coeur : la place d'armes pour aller aux remparts qui composent cette muraille.

Je m'étais fait la comparaison avec la place de l'étoile de l'arc de Triomphe mais celle-ci après vérification est le point de départ de 12 rues.


Sur cette place d'armes est présent l'église St Nicolas d'un coté, de l'autre coté la mairie et toujours sur cette place à coté de la mairie un hotel appelé : Hotel de Marie. Sous cet hotel est garée une voiture qui a sur sa vitre arrière un motif de chevalier(e). Coincidence troublante ?

Je commence à me dire que voir deux signes de Marie en l'espace d'une trentaine de minutes est surprenant, très surprenant. Qui guide derrière mon intuition ? la Vierge Marie ? Peut-être, peut-être pas.


Je fais un tour d'une partie des fortifications après avoir demandé quelques infos à la charmante dame de l'Office de Tourisme qui me disait connaitre la langue des oiseaux.


Je m’informe sur la ville et ses fortifications. Louis XIII acheta la ville après qu’il ait été en Terre Sainte donc en Israel. Sur le blason de la ville il ajouta 3 lunes imbriquées et 3 fleurs de Lys : la lune astre de symbolique plutôt féminin, et le lys symbole royal donc plutôt masculin.

Le Lys n'est pas qu'un symbole royal, c'est une fleur mais c'est aussi le lien avec l'Israel à travers les 6 pétales lorsqu'il est vu de face et l'étoile de David pouvant être incrustée dedans. (Je n'ai pas retrouvé le lien de cette source et j'espère vous la faire parvenir).

Lien que je fais en écrivant ces lignes : le prénom Sylvie me fait écho dans deux sens :

  • Sylvie : Syl (comme Sylvo la foret, l'arbre) et la vie

  • Et à l'envers cela donne : Lys et vie

Pour revenir aux fortifications de Rocroy, je pensais que seul Vauban avait pu construire celles ci. C’était un manque de connaissance de ma part en ce domaine. Il s’avère qu’un certain italien du nom de Marigny (Marie nie) a crée les premières fortifications. La première étoile de fortification date de 1555.

Le prénom de Marie est composé de 5 lettres. J'ai vu deux fois le prénom Marie.

Où est le troisième ? s'il y en a un troisième.

Je n'aurais pas la réponse aujourd'hui, peut-etre plus tard. La periode est certes ultérieure à Jeanne d'Arc mais quand meme.

De plus, quand vous regardez le village, vous pouvez distinguer deux étoiles imbriquées l'une dans l'autre.


Pendant le repas, je me posais la question : pour quelles raisons suis-je venu à Rocroy ? Quel est le lien avec Jeanne d'Arc ? A priori il n'y en a pas. Elle n'est jamais venu ici.

C'est ainsi que lorsque je prends le temps de vivre avant l'ouverture du musée, des possibilités de réponses me viennent.


Jeanne d'Arc priait peut-être beaucoup la Vierge Marie ? effectivement d'après mes sources, elle priait beaucoup cette présence aimante.

Elle a reçue aussi des informations de la part de l'archange Saint Michel, de Sainte Marguerite d'Antioche, et de Sainte Catherine d'Alexandrie.


Mais pourquoi Rocroy ?

Souvenez vous du dessin que je vous ai montré dans le premier article. Le dessin que j'ai eu devant la statue de Jeanne d'Arc à Reims ? Je vous invite à retourner voir le premier article pour poursuivre.


C'est ainsi qu'en voyant ce dessin, plusieurs pensées me viennent. Celle déjà de Rocroy : Croix d'Or en langage des oiseaux. La croix de lumière éclairant l'inconnu manifesté par le noir, par l'absence de lumière.

Rocroy c'est aussi :

  • le Roc <-> en verlan, le cor(ps)

  • le Ro <-> Or, vu au dessus

  • et le Y comme un arbre avec deux branches superieures, ou un deux traits d'un triangle inversé que l'on peut interpreter comme un lien entre la Terre et le Ciel.


Une autre vision me vient. Je la dessine et cela donne :

On peut voir en ce dessin : la fleur de lys de profil et de face, le sceau de David (drapeau Israel), le cœur avec 10 rues (Cœur de Rocroi, ses 10 rues menant jusqu’aux remparts), un cristal de roche 8D recu en soin et deux cercles de rayonnement.


Le soir-même je faisais un soin à une personne habitant le Quebec, planifié avant même d’avoir eu ces infos. Je lui partage ces découvertes en lien avec le Lys, les drapeaux, et Jeanne d’Arc. D'ailleurs Kebek qui peut se lire à l'endroit comme à l'envers, vient du mot kepac de la langue algonquienne qui signifie "là où le fleuve se retrecit".

Source ici :

https://echo.franco.ca/nouvellefrance/index-Id=32825&Sequence_No=32822&Repertoire_No=2137985652&Voir=journal_article&niveau=3.cfm.html#:~:text=Deux%20possibilités%20quant%20à%20l,qui%20veut%20dire%20«%20débarquez%20».


J’apprends plus tard au fil de mes lectures que Jeanne d’Arc priait beaucoup la Vierge Marie. Le soir j'en partageais le contenu à une personne du Quebec à qui ca parlait.


Je ressens de plus en plus leur présence à mes cotés à travers les synchronicités, la Vierge Marie dans sa facette de l’amour et Jeanne d’Arc dans sa partie guerrière juste et libre dans sa Foi et dans sa Force.


L’église que j’avais visité à Reims avant d'aller à la cathédrale de Reims était consacré à Saint Remi, au même titre que celle de Domremy-la-Pucelle : lieu de naissance et d’habitation de Jeanne d’Arc. L'église de Reims est toujours consacré à St Rémi.

Celle de Domrémy est actuellement consacrée à St Remi et à Jeanne d’Arc.

L'église où je vais de temps à autre prier à Charleville est l'Eglise St Remi où inconsciemment je prie devant la Vierge Marie.


Retournant un peu en arrière, l'èveque St Remi (437 – 533) a convertit le premier roi de France Clovis 1er. Il est dit que cet évêque soulageait et guérissait les malades, rendait la vue aux aveugles, faisait remarcher les paralysés et ressuscitaient les morts. Sur ce dernier point, je reste dubitatif s’il parle de passage de l’âme vers la lumière ou d’un autre sujet.



Alors que je me baladais et pensais de ce qu'il s'était passé la veille, je rencontre une biche à 10 mètres de moi même pas. Elle était en paix. Et elle est partie d'un pas léger.

J'étais en train de penser à la Vierge Marie. Synchronicité ou pur hasard ?


Pour répondre à une personne qui m'a posée la question suivante : Quel est le but de vos recherches ? Je lui répondrais tout comme la biche croisant mon chemin, je ne sais pas. Je me sens attiré par cela, sans avoir pour autant de réponses franches à vous donner. Cela me procure de la joie. C'est tout ce que je peux vous dire. Peut-etre aurais-je plus d'informations plus tard.


Je vous laisse l'honneur de méditer la dessus sur la rencontre de la Biche.

Belle journée

Jérémy.



Un reportage très intéressant :








0 vue

© 2020 par Jérémy BAILLET. Créé avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now